archilinux.org - architecture, linux et infographie

découvrir, utiliser le système gnu/linux et les logiciels libres, par la pratique










ARCHITECTURE


LINUX


TECHNIQUES


MATERIEL


DIVERS



OPERA - l'autre navigateur (version testée : opera 7.23)

Cet article est franchement vieux. Je le laisse pour information en attendant la mise à jour. Il existe aujourd'hui plusieurs autres navigateurs à voir : chromium, Firefox, entre autres...


Présentation

Les avantages d'Opéra sont ses portages sur différents systèmes d'exploitation (Windows, Mac, Epoc, etc. ...), sa stabilité et surtout sa rapidité par rapport à Netscape. Je le trouve un peu plus lent que Mozilla.

Comme Mozilla il est possible d'ouvrir des onglets pour naviguer en même temps sur plusieurs sites et pages.

Enfin de nombreuses langues sont disponibles, l'aspect d'Opera est « skinnable » (un plugin change la couleur et la forme des boutons et fenêtres) et il est compatible avec la plus part des plugins Netscape (comme Mozilla).


La version sans pub coûte 34 Euros

www.opera.com - version static gratuite : 4,9 Mo


Lors de la première ouverture, on est surpris par la faible surface du navigateur :

En mauve, les boutons de contrôle et la pub ...


En vert, une barre de navigation pour accéder rapidement aux différents éléments et outils d'Opera. Ce cadre se désactive avec la touche F4.


En rouge la fenêtre de navigation.

Heureusement il est possible de gagner rapidement de la place, en cachant un certain nombre de cadres et bandeaux. On gagne ainsi toute la largeur de l'écran et environ une rangée de bouton en hauteur.


Ce cadre qui s'active/désactive avec la touche F4, est vraiment très pratique et permet une gestion rapide des principaux éléments d'Opera :


gestionnaire de courrier, de contact, prise de notes, historique, de téléchargement, un bandeau qui affiche les pages ouvertes (Windows / Fenêtres), les signets (Bookmarks), et enfin un bouton liens (links) qui affiche l'arborescence des liens disponibles sur la page active (assez pratique pour naviguer plus rapidement dans un site)


Ce navigateur offre trois avantages majeurs par rapport aux autres :

  • Si jamais Opéra plante, il s'ouvrira la prochaine fois avec les fenêtre que vous aviez avant le plantage ! Pas de pertes de temps et d'informations.

  • Vous pouvez vous en servir pour télécharger des fichiers. En cas d'arrêt de la communication, il reprendra le chargement sans problème (ce que ne fait pas Mozilla).

  • Il est possible de sauvegarder une page avec toutes les images, en une seule opération et la gestion des sauvegardes est exemplaire (Mozilla le fait aussi).


La gestion des plugins n'est pas aussi facile que l'on pourrait le souhaiter, car par exemple, si Flash est installé avant, il est apparemment nécessaire de le ré-installer. Bref, je préfère Mozilla, qui lui est gratuit et nettement plus puissant.




Retourner en haut de la page

dernière mise à jour 2004


Rechercher :


Voir le glossaire pour les termes employés


A propos de ce site et de l'auteur


Accueil du site


me contacter