Astuces autour d'un ordinateur portable


Mon premier portable était un Dell. Je préfère ASUS, plus fiable et qui tient longtemps. Mais naturellement sans Windows !

Tous ceux que j'ai utilisé qui avaient eu Windows d'installé à l'achat étaient bon pour la brocante au bout de 5 ou 6 ans. Y installer Linux les a prolongé de plusieurs années : plus rapides et plus puissants, Windows « bouffant » pas mal les ressources système (vu avec XP, 7, 8, 8.1, …) surtout au fil des mises à jour du système.

Par contre en fonction du modèle, je n'ai pas toujours pu y installer le dernier Ubuntu (parfois gourmand). Sur un vieux Asus, j'ai installé Xubuntu Voyager. Superbe et très véloce, j'ai beaucoup apprécié cette distribution.


Cette page est là pour vous montrer qu'il est possible d'installer Linux sur un PC récent et j'espère qu'elle vous inspirera pour ce qui est des modifications portées aux composants.


Le portable

Mon portable actuel (2015) est un Asus VivoBook S551LA.

A l'achat il y avait Windows 8.0. Je n'ai pas fait l'upgrade proposée vers la version 8.1. L'écran tactile ne m'est que rarement utile, d'autant qu'on ne peut escamoter le clavier.

Au début j'ai tenté d'avoir Windows ET Linux en même temps, en dual boot. Je ne sais pas si c'est à cause de l'UEFI mais à chaque utilisation de Linux et au redémarrage Windows m'obligeait à un recovery complet. J'ai tenu moins d'une semaine...


Donc j'ai définitivement viré Windows pour le remplacer par Linux Mint 18 Cinnamon. Cette distribution est basée sur Ubuntu mais est plus véloce pour un poste de travail. De plus l'interface est bien plus conviviale qu'Unity (question de goût).




Modification du système

Lorsque j'ai acheté ce PC je voulais un disque SSD pour plus de rapidité (démarrage, ouverture des logiciels, …). Malheureusement le vendeur n'y connaissait pas grand chose et si sur le papier il y avait bien un SSD ce n'était pas un disque système. Je pense d'ailleurs que ce cas de figure doit être fréquent :

Un SSD côtoie effectivement un disque dur mais il sert de cache à Windows. Lorsque l'on éteint l'ordinateur, le système est « sauvé » dans le cache SSD et l'ordinateur n'est pas vraiment éteint mais dans une sorte de veille. C'est d'ailleurs pour cela que les partitions Windows ne sont pas lisible depuis Linux si le PC n'a pas été correctement éteint.

Avec ce cache SSD le redémarrage de Windows est bien plus rapide. C'est une sorte de triche de Microsoft pour booster la machine puisque Windows 8 est bien plus lourd que son prédécesseur (et je ne vous parle pas de windows 10) ...


Après un arrêt total de Windows (il faut aller dans un menu pour trouver la bonne commande) j'ai démonté l'ordinateur et j'ai enlevé la carte SSD : au redémarrage Windows fonctionnait parfaitement et l'impact sur les démarrages suivants ne fut pas important (machine neuve, rien d'installé = normal).


Attention à ne pas confondre le SSD (ci-dessous à gauche) avec la carte Wifi (à droite) :



La taille des cartes peut varier en fonction des modèles. Sur un ultraportable elles sont assez petites. Cliquez sur les photos pour les agrandir.



J'ai donc tenté avec succès deux procédure (et en virant Windows) :

1_ j'installe Linux sur le disque dur de 500 Go du PC


2_ j'installe Linux sur le SSD et le disque dur me sert pour les données


Dans le deuxième cas, le SSD de 24 Go étant assez petit, j'ai installé Linux Mint aussi parce que l'installation prend peu de place. Mais cela demande une grosse optimisation. Sur des modèles plus haut de gamme le SSD peut faire 32, 64 ou 128 Go.

Ce petit SSD est moyennement performant : environ 200 Mo/s en écriture et 300 Mo/s en lecture. Il aurait aussi une durée de vie plus faible qu'un gros modèle.

Enfin j'ai noté une forte tendance au gèle du système (souvent à l'insertion d'une clef USB).


J'en suis donc venu à la transformation qui suit.



Modification des composants

Pour ce qui est de l'usage d'un portable en tant que tel, il y a un certain nombre de choses dont je me suis rendu compte :

- Le lecteur / graveur de DVD sert peu (par contre les clefs / disques USB me servent nettement plus)

- Le disque dur installé à l'achat est souvent un 5400 rpm parfois peu pêchu


J'ai donc envisagé de remplacer le disque dur par un SSD mais le rapport coût / capacité me paraît encore prohibitif.

Après plusieurs recherches j'ai trouvé l'info qui me manquait : le caddy ou comment remplacer le graveur par un disque dur.

Je n'ai pas d'adresse particulière pour cela. J'ai trouvé le mien sur ebay. En faisant une recherche vous trouverez facilement. Par exemple j'ai cherché : 2e disque dur caddy ASUS S551

Il est plus facile de trouver en cherchant caddy que chariot ou tiroir.


J'en ai eu pour 10 € frais de port compris.




Ci-dessus ce que cela donne avec un nouveau disque dur de 1 To à 7200 rmp (cliquez pour agrandir). J'ai détaché assez facilement le cache du tiroir du graveur pour le fixer sur le caddy prévu spécialement pour ce modèle. Faites donc attention à bien choisir le caddy correspondant à votre ordinateur.

Petit bémol à cette modification : j'ai un ultraportable. La place disponible est limitée et le disque dur ne doit pas dépasser une hauteur de 9,5 mm et un format de 2,5 pouces. Cela m'a contraint à un disque de 1 To seulement. A l'avenir je n'opterai pas pour ce type de portable d'autant qu'il n'est pas vraiment léger.


J'ai ensuite remplacé le disque dur de 5400 rpm installé par un SSD de 250 Go, un Samsung 850 PRO à 120€ environ. C'est largement suffisant pour le système et les logiciels.

Le disque dur de 1 To me sert pour les données. Je vais essayer de trouver un 2 To minimum pour le remplacer.



Ci-dessus le PC avant modification (cliquez pour agrandir). En jaune la vis bloquant le graveur et les câbles à remettre en place sur le caddy.



Que faire du graveur ?

Il existe des kit pour mettre un graveur en externe. Même chose, je l'ai trouvé sur ebay pour 11 € port compris et en recherchant : SATA Externe USB portable notebook cd dvd rom drive

Attention à l'épaisseur de votre graveur par rapport à celle du boîtier.




Ci-dessus le kit monté avec le cache du tiroir restant à mettre en place. Ce nouveau cache est fourni avec le caddy pour le disque dur pour mettre sur le tiroir du graveur. Faites attention aux très petits éléments du bouton et du diffuseur du témoin lumineux (à droite). La mise en place est facile. Cliquez pour agrandir.


Autre bémol mais pas très contraignant : là encore à cause de l'ultraportable, le graveur aussi est de faible épaisseur. Or le kit est prévu pour des graveurs de 9 ou 12 mm (pas trouvé plus petit). Pour éviter les vibrations, j'ai ajouté une feuille de carton pour combler le vide (ci-dessous). Elle ne se voit pas vraiment et puis je ne cherche pas l'esthétique. Vous pouvez utiliser du « carton plume » noir.




Conclusion

Voilà, je dispose à présent d'un portable avec un SSD digne de ce nom et un deuxième disque pour un coût nettement plus bas qu'un ordinateur vendu tel quel.

Le graveur externe en USB est parfaitement reconnu.

L'ordinateur est très rapide. Je l'ai acheté en 2013 ; il est plus véloce qu'à l'origine. Le disque SSD fait vraiment la différence. D'ailleurs sit vous êtes sous Windows, j'ai remplacé le disque dur d'un PC Windows 7 il y a peu, en clonant le système, on dirait une nouvelle machine neuve.

Pour ce qui est du deuxième disque dur, je vous conseille de prendre plutôt un disque dur qu'un SSD pour les données et plutôt en 7200 rpm que 5400 rpm : la différence de vitesse se ressent franchement, le SSD peu s'user plus vite et le temps de transfert sur de nombreux petits fichiers tant à diminuer assez rapidement lors de copies de répertoires par exemple.


Il est possible que le SSD m'ait fait gagner en temps de batterie (pas encore testé).



Retourner en haut de la page

Dernière mise à jour 2015


archilinux.org - architecture, linux et infographie

découvrir, utiliser le système gnu/linux et les logiciels libres, par la pratique










ARCHITECTURE


LINUX


TECHNIQUES


MATERIEL


DIVERS


Rechercher :


Voir le glossaire pour les termes employés


A propos de ce site et de l'auteur


Accueil du site


me contacter


Faire un don via Paypal  :

dons@archilinux.org