Je préfère de loin un appareil photo totalement manuel pour la photographie « plaisir ». Mais lorsqu'il s'agit de travailler, la photographie numérique avec un appareil automatique (ce qui est le cas en général) s'avère de plus en plus incontournable. Vous allez sur un chantier le matin. Vous vérifiez sur place que les clichés sont corrects (grâce à l'écran incorporé) et à midi vous êtes déjà en train de rédiger un rapport sur les points litigieux photos à l'appui, sans avoir eu à les scanner. Ou bien, à l'aide de votre smartphone vous les envoyez par email à votre bureau.



Compact Expert

Je suis tombé dessus plutôt par hasard. Jamais je n'aurai dépensé beaucoup pour ce type d'appareil. J'ai acheté le Sony RX100 Mk1 (mark 1) alors que le MK4 vient de sortir. Du coup ce modèle est au prix d'un compact moyen de gamme. Certes le dernier modèle de la série est excellent mais je ne voulais pas un appareil cher pour aller sur un chantier.

Je suis très surpris de la qualité. Bon vu le prix de sortie de ce modèle en 2012, on pouvais s'en douter. Mais j'ai été tellement déçu avec les compact que je n'aurai jamais franchi le pas sans cette baisse de plus de 50 %.



Usage « presque » aussi « savoureux » qu'au reflex. Au moins il est plus léger et rentre facilement dans une poche de veste.


Le seul hic avec Sony, ce sont les accessoires indispensable à ajouter. Il existe des modèles de sous-marques mais pas toujours très pratiques.

grip pour une bonne prise en main

L'appareil est très (trop) lisse est glisse facilement des doigts. De plus lors de certaines prises de vues, le grip permet d'appuyer correctement sur les « bons » boutons.

Cet accessoire ne convient pas pour certains modèles de sacoche.


porte filtre VFA49R1

Cet accessoire + filtre UV = le début d'une protection contre la poussière.

J'ai besoin d'un filtre polarisant, par exemple pour ne pas avoir de mauvais reflets sur une toiture mouillée.

Attention à ne pas l'arracher en le mettant dans la sacoche. Il est fixé à l'aide d'un autocollant. L'accessoire est fournit avec un anneau de guidage pour le coller au centre. Il y a également deux petits anneaux reliés par un fil qui sert à retirer le porte-filtre (c'est définitif).


protège écran (se raye très facilement). Il s'agit juste d'un film transparent sans colle PCK-LM15.

Autre accessoire vite indispensable, la batterie supplémentaire et un chargeur de batterie. Sony a fait le kit complet ACC-TRBX DSC (batterie + chargeur).



Je n'ai pas résolu le problème de l'étanchéité à la poussière avec l'achat d'un appareil étanche ou tropicalisé car cela n'existe pas en compact. Pour cela je ne vois que le caisson ou le sac étanche type Digipack. C'est un peu encombrant mais vu le type d'appareil, cela vaut vraiment la peine.

Pour le RX100, ce serait le modèle WP570. Attention, ce n'est pas parfait. Question étanchéité, c'est bon. Mais le tube est plus petit que la bague de contrôle de l'appareil. Donc cela bouge un peu.

A l'usage, s’entraîner avant pour les boutons et surtout le premier essai dans l'eau doit être réalisé sans appareil.



Reflex numérique

Comme je le dis plus haut, je préfère de loin un appareil photo reflex totalement manuel pour la photographie « plaisir ». Mais l'argentique reviens cher et j'avoue avoir laissé tombé la photo « plaisir » à cause de ça. Puis, il y environ six mois, je me suis intéressé aux reflex numériques. J'ai mis pas mal de temps à me décider, ne voulant pas tomber dans le piège d'un système pas encore assez mûr. Je ne me considère pas non plus comme un « pro » et ne voulais pas acheter un appareil coûteux et surtout trop bien pour mon usage.

A mes débuts en 2005, j'ai longuement étudié les reflex d'entrée de gamme (mais pas bas de gamme) - Nikon D70, Canon 300D, Olympus E300, Pentax isD, ... - et au fil de mes recherche, j'ai finalement retenu le Nikon.


C'est toujours un appareil génial !

Je l'utilise autant en automatique, qu'en manuel (ouverture, vitesse, focale, iso, ...) où je retrouve mon « plaisir » de prendre le temps, de faire des photos réfléchies, étudiées, ... - aaahhhhhh, savoureux !

Le seul problème que j'ai eu avec lui c'est une erreur d'écriture type « CHA » mais à cause de cartes de mauvaises qualité.



Bon maintenant cela fait 10 ans que je m'en sers et pour certains travaux j'envisage de passer au plein format (capteur 24x36 et 20 mpx minimum). Cela devrait me coûter au moins le même prix en 2015 qu'en 2005 !

Voir plus en fait. Le Sony Alpha 7 II peut être un bon compromis. Les appareils hybrides étant un peu moins chers. Cela reste un matériel coûteux et je ne sais pas si je vais me lancer là dedans...



Pour les travaux courants types chantier, il est trop lourd et trop encombrant. Je préfère un petit compact. Par contre ce type d'appareil peut présenter un gros défaut : la poussière !

Mon Canon SX260 retourne souvent au SAV pour un nettoyage de l'intérieur de l'optique...


Celui-là, je ne le conseille vraiment pas pour du chantier. Bilan après 2 ans, plus de garantie et il est irrécupérable !

Il y a bien des appareils étanchent mais leur zoom est limité à 5X ce qui dans mon cas est trop limité. J'utilise souvent mon compact comme jumelles lors de mon travail. En plus la qualité des photos est très loin des autres.



Quatre critères pour choisir un appareil photo-numérique :

le zoom numérique n'est ni plus ni moins qu'un agrandissement de l'image et vous pouvez tout aussi bien le faire sur votre PC. Son seul intérêt aurait pu être de vous donner une meilleure vue de ce que vous photographiez, si la résolution de l'image n'en était pas réduite du fait de l'agrandissement. Bref, préférez un zoom optique, qui lui seul vous donnera de vrai résultats (la combinaison des deux revient quand même à une perte de qualité). Et un zoom x5 est un minimum mais franchement limite...


La possibilité de faire des photos en zoom macros (à moins de 10 cm), très pratique pour les prises de détails ou juste se faire plaisir.


La résolution est en rapport directe avec l'usage que vous ferez des photos (pensez résolution = usage). Si c'est pour les imprimer ensuite au format 10x15 ; un 2 mégapixels vous suffira amplement. Cette résolution convient aussi à l'impression sur un A4 si vous la regardez à environ 50 centimètres. Mais si vous comptez faire des agrandissements, il vaut mieux au moins un 5 mégapixels (impression A3 et plus).

Mais maintenant la plus part des appareils, à cause de la course au pixels, offrent facilement 12 mpx ou plus !


L'encombrement, un facteur important dans la mesure où se trimbaler avec un appareil encombrant fait qu'à force, on fini par le laisser chez soi ou au bureau. Préférez le modèle qui tient dans la poche. Il se fera vite oublier et sera toujours là quand vous en aurez besoin.


En ce qui concerne la photo « travaillée » et si vous voulez retrouver les sensations de l'argentique, il est préférable d'investir dans un vrai réflex numérique (ou un « bridge »).



Être toujours prêt :


Il y a deux précautions à prendre avec votre appareil. S'il fonctionne avec des accus rechargeables, ayez en un jeu chargé sur vous. L'usage fréquent du flash ou de l'écran décharge vite l'appareil (quelque soit le type d'alimentation). Ensuite, la plus part des appareils sont vendus avec des extensions mémoire de faible capacité.

Si vous partez en voyage ou si vous êtes un gros consommateur de photos, achetez une autre carte mémoire.



Retourner en haut de la page

Dernière mise à jour juillet 2016

Rechercher :


Voir le glossaire pour les termes employés


A propos de ce site et de l'auteur


Accueil du site


me contacter


Faire un don via Paypal  :




archilinux.org - architecture, linux et infographie

découvrir, utiliser le système gnu/linux et les logiciels libres, par la pratique










ARCHITECTURE


LINUX


TECHNIQUES


MATERIEL


DIVERS