archilinux.org - architecture, linux et infographie

découvrir, utiliser le système gnu/linux et les logiciels libres, par la pratique










ARCHITECTURE


LINUX


TECHNIQUES


MATERIEL


DIVERS


Rechercher :


Voir le glossaire pour les termes employés


A propos de ce site et de l'auteur


Accueil du site


me contacter



Partimage – sauver / restaurer une partition

Cet utilitaire console permet de sauver une partition et de la restaurer, ou la dupliquer sur une autre machine. L'opération est simple, sans risque et l'archive créée peut être compressée et sauvée soit sur une autre partition, soit au travers d'un réseau. Partimage reconnaît de nombreux formats de partition, de type windows, linux, ...


Installation

Partimage est souvent présent dans les distributions linux. Mais sont installation est rapide.

Debian : apt-get install partimage

Autres ... : récupérez l'archive RPM ou TAR sur www.partimage.org


usages

Tout d'abords, il vous est possible de l'utiliser à partir d'un LiveCD tel Knoppix (linux sans installation). Pour cela, lancez le Cdrom, puis dans l'intervace graphique, ouvrez une console (à moins que vous ne soyez déjà en mode console) et tapez « su » ( « sudo su » si « su » ne fonctionne pas ). Ensuite, éditez le fichier « etc/fstab » pour pouvoir écrire sur la partition choisie pour enregistrer l'archive (en ajoutant « rw » sur la ligne concernée).


Montez cette partition : mount /dev/... /mnt/...

Veillez à ce qu'il y ai suffisamment de place. L'archive compressée peut représenter suivant les cas entre 20 et 50% de la taille originale de la partition sauvée. Par exemple, j'ai ainsi sauvé une partition linux de 2,7 Go en archive Gzip de 1,7 Go.

Attention, la partition à sauver ne doit pas être montée ! Donc s'il s'agit de la partition « » (partition maître ou root), vous devez utiliser Partimage en LiveCD.

Allez ensuite dans cette partition pour lancer partimage : cd /mnt/... (Entrée) - puis : partimage (Entrée)

Si vous comptez sauver l'archive au travers d'un réseau, vous n'avez pas besoin de partition en local


Sauver une partition

Partimage s'ouvre rapidement. Validez jusqu'à obtenir l'écran ci-contre.

Déplacez vous avec la touche Tab pour passez d'une option à une autre.

Déplacez vous avec les flèches du clavier dans les lignes d'une option.

Sélectionnez une option avec la touche espace

Validez avec la touche Entrée

(1) En haut, choisissez la partition à sauver (il suffit de laisser la ligne bleue sur celle choisie).

(2) Puis nommez l'archive – si vous voulez sauver dans une autre partition du disque, indiquez le chemin où doit être fait l'enregistrement (ex ci-dessus : /mnt/sda4/win1 – signifie que l'archive win1 sera enregistrée dans /mnt/sda4 ).

Si vous voulez utiliser une connexion réseau, nommez seulement l'archive, puis choisissez l'option « connexion au serveur » et donnez en dessous l'adresse IP de ce dernier (et le port correspondant).

(3) Indiquez la tâche à réaliser (sauver / restaurer / restaurer un MBR), dans cet exemple, choisissez Faire une image de la partition .

Pressez (F5) ou déplacez vous sur « Suivant (F5) » puis validez, pour passer à l'écran suivant.



(4) Choisissez éventuellement un niveau de compression (plus lent mais préférable si vous avez peu de place).

(5) Choisissez éventuellement des options (pas indispensables).

(6) Segmentation des images (peut être utile si vous craignez de manquer de place pour l'archive).

Suivant ...


Il vous est donné un récapitulatif de la partition à sauver – validez. La sauvegarde commence :


Lorsque c'est terminé (peut prendre plusieurs dizaines de minutes suivant votre configuration et les options choisies ) un cadre apparaît indiquant la réussite de l'opération. Validez, c'est terminé.


Exemple de sauvegarde en ligne de commande :

Vous avez une partition de 5GO que vous souhaitez sauvegarder sans compression et en découpant l'image par volume de 650MO pour pourvoir les graver sur CDrom. Dans une console vous tapez :

partimage -V 650 save /dev/hdaX /images/img-hdaX

Sont alors créés des fichiers img-hdaX.000 à img-hdaX.007 qui sont tous nécessaires à la restauration de la partition hdaX.

Pour lancer une restauration en ligne de commande de la partition précédente, il faut saisir la ligne suivante :

partimage restore /dev/hdaX /images/img-hdaX.000

Il n'est pas possible d'utiliser une autre extension que .000 pour la restauration.


Si on souhaite réaliser ultérieurement des sauvegardes de cette partition, il faut prendre soin de déplacer ces volumes car sinon partimage proposera soit de réécrire par dessus soit de changer le nom des nouveaux volumes. Même dans le cas d'une image "monovolume", son extension est toujours .000

Il est fortement conseillé de simuler une restauration juste après avoir sauvegardé une partition. Cela pour vérifier que l'image est valide tant que l'on dispose encore d'une partition en état de fonctionnement.


Restaurer une partition

Procédez comme précédemment pour la sauvegarde, mais cette fois-ci, en (2) nommez l'archive avec son extension (ex : win1.005 ). Si vous ne mettez pas d'extension, Partimage utilisera la dernière sauvegarde automatiquement.

En (3) choisissez « Restaurer la partition à partir d'une image »

Puis passez à l'écran suivant pour ajouter des options de restauration et correction d'éventuelles erreurs.

Validez alors une ou deux fois suivant les cas, pour lancer la restauration.

Une fois terminée, un message apparaît. C'est terminé.

Retourner en haut de la page


Dernière mise à jour 2006